Berlin, une capitale tendance

Reichstag - Berlin

Reichstag - Berlin (© Cezary Piwowarski)

S’il y a une capitale qui surprend et attire plus d’un visiteur pour son atmosphère, c’est bien Berlin. On apprécie sa vie culturelle, son histoire et son dynamisme touristique. Découverte…

Évidemment les clichés demeurent…  Le Mur de Berlin souvent surnommé le Mur de la Honte, qui au temps de la guerre froide séparait Berlin en deux est devenu un symbole mais aussi un attrait touristique. Construit en une nuit, la nuit du 12 au 13 août 1961, ce mur avait pour objectif de stopper l’afflux de population passant de l’ancienne Allemagne de l’Est à celle de l’Ouest. ll est tombé le soir du 9 novembre 1989 et a entrainé la réunification des deux pays. Aujourd’hui quelques morceaux témoignent du passé à travers la ville.

Le Reichstag, la porte de Brandebourg… le Tiergarten

Un séjour à Berlin mérite que l’on s’attarde sur le Palais du Reichstag, l’un des sites les plus connus et les plus visités de Berlin. Edifié entre 1884 et 1894 par l’architecte Paul pour abriter le parlement national, ce bâtiment a marqué de toute sa grandeur l’histoire. Philipp Scheidemann y a annoncé la fin de la monarchie des Hohenzollern et proclamé la République le 9 novembre 1918. Quelques années plus tard, dans la nuit du 27 au 28 février 1933, un incendie favorise la grande inquisition des nazis contre leurs opposants politiques comme les communistes.
A la fin de la seconde guerre mondiale, le Palais du Reichstag deviendra le symbole des russes quand les troupes de Staline hissent leur drapeau sur le toit.

Après la réunification des deux Allemagnes, le Reichstag, après une grande réhabilitation retrouve son rôle dans la vie politique. Depuis 1999, le Palais du Reichstag accueille le Bundestag, l’Assemblée nationale allemande.

A deux pas se dresse la célèbre porte de Brandebourg construite au 18ème siècle à la demande de Frédéric-Guillaume II, alors roi des Prussiens. Une splendide statue de cuivre domine l’édifice, elle fut réalisée en 1793 par Johann Gottfried Schadow. Elle représente sur un char tiré par quatre chevaux, la déesse de la Victoire.

Situé sur l’Île aux Musées, dans le quartier de Mitte, le Berliner Dom, construit sous l’impulsion de Guillaume II entre 1894 et 1905 dans le style de la Renaissance italienne se veut une cathédrale, un lieu de culte pour les protestants. Dans la crypte,

on trouve près de 95 sarcophages où repose notamment la dynastie des Hohenzollern

Il y a un édifice qui embrasse tout Berlin, La Fernsehturm, une tour de télévision implantée sur l’Alexanderplatz. Au sommet ( 368 mètres) , une énorme boule sert de plateforme rotative. On peut y dîner, la vue est extraordinaire ! Elle reste une image fort de la partie Berlin-Est.

Les amateurs d’espaces verts se précipitent lors des belles journée ensoleillées au Tiergarten, l’un des plus grand espaces verts de Berlin. Ce parc du centre de la capitale était à l’origine un domaine de chasse pour la famille princière et s’étendait bien plus loin que ses limites actuelles. A partir de 1650, il a été transformé en réserve pour animaux. Au 17e siècle, le Tiergarten devient un véritable jardin et il est reboisé en 1949.

Aujourd’hui, il abrite le quartier diplomatique et depuis 2001, la résidence du Chancelier et de nombreuses autres institutions fédérales.

Modernité et dynamisme commercial…

La place Potsdamer (ou Potsdamer Platz) incarne de nos jours la modernité en centre ville de Berlin.

Au début du 20e siècle, elle fut un centre culturel et festif mais elle a lourdement souffert des bombardements alliés durant la seconde guerre mondiale. Ensuite, elle fut coupée en deux partie par le Mur. Désormais, rénovée, elle a été transformée et… d’impressionnants styles architecturaux cohabitent avec bonheur. Elle attire les foules en toutes saisons.
Haut lieu du cinéma avec trois complexes mais également une académie dédiée aux métiers du cinéma, la place Potsdamer présente aussi un musée dédié au 5ème art.

Si vous recherchez la vie trépidante et commerciale, rendez-vous à quelques encablures sur l’allée Kurfürstendamm. Initiée par Bismarck, elle fut aménagée en 1542 en tant que piste cavalière pour les princes-électeurs se rendant jusqu’à Grünewald. Située à Berlin-Ouest au sein du quartier de Charlottenburg, l’avenue est appelée par les Berlinois, la « Ku’damm » en raison de son activité dense et de sa vie nocturne. Elle regorge d’hôtels, magasins et boutiques luxueuses. Le soir, le secteur le plus animé se trouve tout près d’Unter den Linden et de la rue Friedrichstrasse.

Alors prêts pour un petit tour dans les commerces du quartier comme le magasin KaDeWe, l’un des plus grands d’Europe ou dans l’Europa Center. Mais Berlin vous réserve bien d’autres surprises, citons pas exemple sa multitude de musées… méritant une longue escapade.

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.