Toronto, le poumon économique du Canada

Bay Adelaide Center (© upstateknitter)

Bay Adelaide Center (© upstateknitter)

Même si elle n’est pas la capitale officielle du Canada, la ville de Toronto apparait, aux yeux des nombreux touristes, être le poumon économique du pays. Ce centre économique et financier du pays recèle d’innombrables attraits, dont il faut savoir explorer chaque détail.

Capitale de la province de l’Ontario, Toronto reste la plus grande ville canadienne, puisqu’avec ses 2.5 millions d’habitants, la ville rivalise avec les plus grandes agglomérations américaines. Du reste, si la  ville offre différents visages, c’est le quartier des affaires, qui tend à se développer le plus désormais. Vous ne pourrez éviter une visite à la Bourse de la ville. L’édifice majestueux atteste bien de la prédominance de Toronto sur l’économie du pays.  L’emblème de la ville n’est autre que la Tour CN (CN Tower), plus officiellement baptisée Tour Nationale du Canada. Avec ses 553.3 mètres de haut, elle offre un panorama époustouflant sur toute la ville.

Mais, Toronto ne peut se limiter à ce seul titre de capitale économique du pays. L’histoire mouvementée de la région, notamment avec les vagues successives d’immigration européenne, a donné naissance à de multiples cités, qui présentaient toutes des spécificités. Toronto a été créée en réunissant toutes ces petites villes, et les 6 principales constituent désormais les 6 grands quartiers de la ville. Vous vous devrez, si vous visitez Toronto, de parcourir : East York, Etobicore, Scarborough, North York, Old Toronto et York. Chacune vous plongera dans un univers différent, et les cultures originelles des cités ont été conservées.

D’autre part, Toronto, malgré sa situation géographique , est aussi une ville de détente, puisqu’elle dispose d’un littoral de plusieurs dizaines de kilomètres. Eloignée de la mer, la ville est bordée par le lac Ontario. Toute la côte de la ville, le long des berges d’un de ces grands lacs, a été aménagée pour offrir aux touristes, mais aussi aux habitants de la ville, de multiples activités. Le contraste est saisissant, puisque les plages ne sont qu’à quelques minutes de l’hyper centre et de la frénésie, y régnant. Même si le climat, et la température de l’eau, ne sont guère propices aux joies de la baignade, toutes ces plages bénéficient d’infrastructures (Filets pour pratiquer le volley, port de plaisance pour une ballade sur le parc,…) vous permettant de vous sentir éloigné du stress des grandes villes, et pourtant. Vous n’hésiterez pas non plus, lors de votre retour de la plage, de musarder dans l’un des si nombreux musées de la ville (Musée de la Télévision, Musée du textile au Canada,…)

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

One Response to “Toronto, le poumon économique du Canada”

  1. [...] et de poids) pourront éprouver des sensations fortes en plein air et admirer le panorama sur Toronto et le lac [...]