La nature arctique à l’état pur

Lapporten, « la porte de la Laponie »

Lapporten, « la porte de la Laponie »

La Laponie et le nord de la Suède comptent de nombreux parcs nationaux et réserves naturelles. On peut y découvrir toutes sortes de paysages arctiques exceptionnels, seuls ou en groupe organisé, à toutes les époques de l’année. Voici quelques-uns des sites les plus connus.

Sarek

Fondé en 1909, le parc national de Sarek est une immense région vierge de pistes, d’une beauté inouïe, avec laquelle peu d’autres lieux dans le monde sont en mesure de rivaliser. Avec les parcs voisins de Stora Sjöfallet et de Padjelanta, Sarek forme le plus grand parc national d’Europe avec une superficie totale de plus de 5 200 km2 de nature intacte. C’est une région de haute montagne faite de massifs alpins imposants, de vallées étroites, de glaciers, de lacs, de cours d’eau et de régions marécageuses. L’artère de Sarek est la célèbre vallée de Rapadalen, creusée par le fleuve Rapapaäto qui charrie un flot puissant d’eaux vertes provenant de plus de trente glaciers. À Sarek, on trouve une abondance d’animaux tels que ours, lynx, gloutons et l’impressionnant élan de Sarek. Comme il n’y a ni pistes, ni cabanes, et compte tenu des conditions climatiques difficiles et imprévisibles, le parc national de Sarek n’est conseillé qu’aux randonneurs chevronnés.

Abisko

Le parc national d’Abisko, avec la gorge du même nom, part du lac de Torneträsk puis s’élève vers les hauteurs montagneuses. C’est un parc d’une immense beauté qui donne sur la formation montagneuse de Lapporten, « la porte de la Laponie », un des lieux de randonnée et de ski les plus appréciés des visiteurs qui choisissent la station d’Abisko comme base pour explorer les vastes régions environnantes. Abisko est le point de départ et d’arrivée de la fameuse Kungsleden, une piste balisée longue de 440 km, jalonnée de cabanes, qui traverse des décors magnifiques parmi les plus beaux de Suède et de l’Europe du nord. Abisko est aussi un lieu où beaucoup viennent s’émerveiller devant le spectacle des aurores boréales.

Vadvetjåkka

Le parc national de Vadvetjåkka situé au nord du lac de Torneträsk, offrant une flore unique et variée dans ses prairies, forêts et marais.

Muddus

Muddus est une des forêts vierges les plus exquises de Suède. Un grand nombre de vieux pins portent les cicatrices de feux qui ont ravagé le paysage. Le parc contient également des marais exceptionnels qui abritent une avifaune d’une grande richesse.

Pieljekaise

Le parc de Pieljekaise est connu surtout pour ses forêts de bouleaux blancs poisseux.

Haparanda Skärgård

L’archipel de Haparanda est unique en son genre, composé de deux îles principales (Sandskär et Seskarö-Furö) qui côtoient une multitude d’îlots. Ce parc national est réputé pour sa flore unique et compte plus de 200 espèces d’oiseaux.

Perämeri/Bottenviken

Tout au nord de la mer Baltique, le parc national de Bottenviken se compose de groupes d’îles séparés par de vastes étendues de mer. Les îles abritent une flore intéressante, une vie aviaire très active ainsi qu’une importante population de phoques.

Skuleskogen

Le parc national de Skuleskogen est situé au centre de la Haute Côte, site inscrit au Patrimoine mondial. Son paysage forestier unique résulte du très fort relèvement de terrain dû à la fonte de la nappe de glace continentale. Le phénomène se poursuit encore aujourd’hui. En raison de ses particularités géologiques, le parc compte de nombreux arbres et espèces que l’on trouve rarement à ces latitudes. Les paysages sont impressionnants, comme l’illustre la plus haute île de Suède, Mjältön, qui culmine à 236 m au milieu de la mer. Les rochers de granit rouge sont un autre trait caractéristique de la région.

Parc Nationaux de Suède

Office du tourisme de Laponie

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.