C’est l’époque du Carnaval et le Brésil se prépare pour la « plus grande fête au monde »

Carnaval de Rio - La Samba Parade

(Du 17 au 21 février 2012)
Le Brésil offre de nombreuses façons et destinations pour vivre l’expérience du Carnaval Brésilien

Dans quelques semaines, le Brésil s’animera d’une ferveur sans pareille. La période du Carnaval est l’occasion pour les brésiliens de se réunir, de se mélanger et de danser sur les rythmes de samba et des bandas. Si le Carnaval de Rio est le plus reconnu de tous, cet événement est également fêté dans de nombreuses villes aux quatre coins du Brésil. Chacun peut trouver le carnaval qui correspond le mieux à ses envies.

Rio de Janeiro (Etat de Rio de Janeiro, sud-est du Brésil)

Fête populaire rassemblant plus de 900 000 touristes brésiliens et étrangers, le Carnaval de Rio est l’un des rassemblements festifs les plus importants au monde. Il attire de plus en plus de personnalités comme Madonna, Beyoncé, Jude Law et Gisele Bündchen, invitée vedette de l’édition 2011. Plus de 420 blocos (défilés de rue) sont organisés pendant 4 jours, permettant aux touristes d’apprécier les festivités de l’intérieur aux côtés des cariocas.

Mais le Carnaval de Rio est également une compétition qui oppose
les 12 meilleures écoles de Samba de la ville. Elles défileront dans le fameux Sambodrome, pensé par Niemeyer, et tenteront de s’attirer les faveurs du jury. Qui pour succéder à Beija-Flor, vainqueur en 2011 ?

Salvador de Bahia (État de Bahia, nord-est du Brésil)

Salvador est considéré comme le deuxième carnaval brésilien le plus fréquenté et constitue le premier choix de nombreux Brésiliens. Il a été élu carnaval préféré par les lecteurs du journal brésilien « O Globo ». L’ampleur de la fête avec environ 24 kilomètres de rues pour les parades et le fait qu’il soit principalement gratuit constituent des atouts indéniables. Il est possible de louer un appartement disposant d’un balcon pour regarder le défilé de la parade. Le festival dure 6 jours et 6 nuits, généralement de 18h à 5h du matin.

Recife et Olinda (État de Pernambuco, nord-est du Brésil)

En matière de diversité et de tradition, le carnaval célébré dans les villes voisines de Recife et d’Olinda est fascinant. Contrairement aux autres grandes villes, il n’y a pas de compétition formelle et chacun  peut y participer. Les locaux exécutent des pas de danse frevo électrisants et acrobatiques, utilisent souvent comme accessoire un parapluie ouvert de couleur vive et les poupées géantes traditionnelles.
Les touristes sont encouragés, plutôt que d’être de simples spectateurs, à revêtir des costumes de carnaval et à participer. Pour beaucoup, le point culminant est le Galo de Madrugada (« Chant du coq du petit matin ») du samedi matin. Ce défilé immense est le plus grand au monde avec plus de 1,5 millions de personnes, selon le Livre Guiness des records.

São Paulo (État de São Paulo, sud-est du Brésil)

De nos jours, le Carnaval de São Paulo rivalise avec le plus grand carnaval du Brésil, celui de Rio de Janeiro : il attire plus de 30 000 visiteurs étrangers. On estime qu’une télévision brésilienne sur trois le diffuse en continu pour saisir les costumes et les danses des écoles de Samba de la ville lorsqu’elles se produisent dans le cadre du concours de Samba très convoité. À l’extérieur du principal Sambodrome, les parades de rue ou « blocos» sont gratuites et peuvent devenir un incroyable spectacle lorsque les
spectateurs y participent. De même, la plupart des clubs organisent des fêtes de Carnaval costumées.
Les magasins locaux proposent chemises, chapeaux et costumes à plumes.

Florianópolis (État de Santa Catarina, sud du Brésil)

Au même moment Florianópolis, que l’on appelle affectueusement Floripa, organise un Carnaval pour les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transgenres. Ce carnaval est très divertissant et a lieu dans l’« Ibiza » du Brésil. Il n’est pas rare que le célèbre concours Pop Gay, un concours de beauté réservé aux drag queens et aux personnes transgenres, attire entre 40 000 et 50 000 personnes. Les parades des écoles de Samba et les fêtes organisées attirent des DJ et des fêtards du monde entier. Un autre
incontournable consiste en la transformation d’un hôtel situé à Praia Mole (plage Mole) en un géant club gay extérieur, à quelques pas de la plage.

Le Carnaval de Paraty (État de Rio De Janeiro, sud-est du Brésil)

Populaire auprès de nombreux Brésiliens, mais relativement méconnu des touristes, le Carnaval de Paraty débute par les célébrations du « Carnamar » qui se déroule essentiellement en mer. Les bateaux embarquent des locaux et des visiteurs pour une visite guidée de la côte et des îles avoisinantes. Chaque navire participe à une sorte de concours de beauté maritime. Cet événement a lieu le week-end précédent les vacances du carnaval, rassemblant plus de 5 000 personnes en 2011. Le carnaval se poursuit avec la parade de rue Bloco da Lama, la tradition est de se couvrir de boue avant de rejoindre la parade à travers les rues pavées de la ville.
Compléments d’information :
www.braziltour.com

http://www.rio-carnival.net/

www.salvadorcarnival.info
www.recife.info
www.cities-in-brazil.com/sao-paulo
www.florianopolis.info

Source : Embratur

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.