Macau, festivals traditionnels pour fêter le printemps

Macau (ou Macao) , ancienne administration portugaise célèbre les divinités des croyances taoïstes et bouddhistes lors de festivals organisées après l’arrivée du printemps.

Le 24 mars, Macau célèbrera l’anniversaire de Pak Tai. Cette célébration rend hommage à Pak Tai, dieu taoïste qui vainquit le Roi Démon et libéra ainsi l’univers de sa terreur. Afin de lui rendre hommage un opéra cantonais sera présenté au temple Pak Tai sur l’île de Taipa. Le temple de Pak Tai à Taipa est le seul temple dédié à ce dieu. Selon l’inscription gravée dans la pierre à l’entrée du temple, il fut construit en 1844 sous la dynastie Cheng. Sur la porte du temple les visiteurs pourront voir deux poèmes qui rendent hommage aux mérites de Pak Tai. Les peintures sur la façade du temple représentent plusieurs divinités taoïstes.  

Le 106e jour après le solstice d’hiver, Macau célèbre le festival de Ching Ming. Cette année le 4 avril, les familles de Macau honoreront leurs ancêtres lors du festival Ching Ming. Lors de ce festival les familles se rendent sur les tombes de leurs ancêtres qu’ils nettoient. Ils y apportent des fleurs, et trois verres de vin. Les familles allument de l’encens et des objets en papier avec la croyance que les offrandes seront ainsi reçues de l’autre côté. Des jeux de majong, des téléphones portables, des voitures ou de l’argent partent en fumée. La tradition veut également que la famille apporte un cochon de lait rôti et des fruits aux défunts. Le festival se termine par un repas familial.

Le festival d’A-Ma se déroule le 23e jour de la troisième lune. Cette année, le 13 avril, les habitants de Macau mais aussi de la région de la Chine du Sud rendront hommage à la déesse A-Ma. La légende veut que des marins pris dans un tempête aient priés la déesse A-Ma qui leur ouvrit un passage afin de revenir sain et sauf. Ils auraient construit le temple où ils accostèrent. Ce n’est qu’avec l’arrivée des Portugais qui demandèrent où ils étaient que les locaux répondirent « A-Ma Gao », baie d’A-Ma, qui donna ainsi son nom à Macau. Depuis les marins lui rendent hommage et la prie afin d’être protégés. De nombreuses personnes se rendent au temple sur la péninsule de Macau pour y faire brûler de l’encens et lui faire des offrandes. Des performances d’opéra cantonais sont également présentées sur la place Barra, devant le temple d’A-Ma.

Le 28 avril sera l’apogée des festivals du printemps avec le Festival du Bain de Bouddha, la Fête du Dragon Ivre et le Festival de Tam Kong, ces trois festivals tombent le 8è jour de la 4e lune. Une date à retenir pour planifier votre voyage en Chine.

Le jour du Festival du Bain du Bouddha, toutes les représentations de Bouddha de Macau et des îles sont lavées en grandes cérémonies. La Fête du Dragon Ivre est un festival organisé par l’association des pêcheurs de Macau. Cette fête remonte à la Dynastie Qing. Selon la légende, des villageois qui priaient Bouddha pour les aider à guérir la population d’une terrible maladie, se virent barrer la route par un énorme serpent sorti de l’eau. Un moine bouddhiste coupa le monstre en trois morceaux et les jeta dans la rivière. Alors une tempête éclata et les morceaux du monstre se tordirent de douleur jusque dans le ciel. Dès lors, les villageois allèrent mieux et la maladie disparut. Depuis, chaque année il célèbre le dragon qui aurait débarrassé le village du monstre. Les marins défilent dans les rues de Macau avec des statuettes en bois du dragon et s’arrêtent pour boire du vin. Le cérémonial veut qu’ils ne puissent plus avancer tellement ils boivent. Lors de ce festival, l’endurance des participants est mise à rude épreuve, pour le plaisir des spectateurs. Le Festival se termine autour d’un grand repas.
Le Festival Tam Kong rend hommage à l’enfant dieu qui contrôlerait le temps et soignerait les malades. Il est donc très prié parmi la communauté des pêcheurs. Une procession défile dans les rues de Macau, des danses du lion et du dragon, des feux d’artifices et des représentations d’Opéra Chinois sont à l’honneur lors de ce festival. Le temple de Tam Kong sur l’île de Coloane est très visité ce jour, les visiteurs pourront y voir des croyants faire des offrandes, faire éclater des pétard et allumer de bâtons d’encens.

Comment se rendre à Macau ?

Vols quotidiens directs Paris-Hong-Kong : Air France-KLM et Cathay Pacific.
Liaisons Hong-Kong/Macau en hélicoptère (20 minutes) et ferry (45 minutes) directement depuis l’aéroport international de Hong Kong.

www.macautourism.gov.mo

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.