La Place Saint Marc, le coeur de Venise

Basilique Saint-Marc

Basilique Saint-Marc - Venise © Nino Barbieri

Le cœur de la ville de Venise est la Place Saint Marc. C’est la seule place à Venise à mériter ce titre (piazza)  toutes les autres s’appelant « campo ».  Elle est bordée d’arcades et de monuments remarquables.

La basilique Saint-Marc est situé au centre de la place,  de très belles mosaïques ornent sa façade,  l’intérieur et les coupoles, elles sont pour la plupart des XII et XIIIe siècles.

Au-dessus de la porte principale les quatre chevaux de bronze de Constantinople  transportés à Venise après la quatrième croisade en 1204 (Les chevaux exposés actuellement à l’extérieur sont des copies : les originaux sont au musée de San Marco. Chacun des chevaux pèse environ 875 kg  et les têtes n’ont certainement pas été remises à leur juste place après le déménagement de Constantinople. La croix grecque est surmontée par cinq coupoles. L’intérieur est recouvert de mosaïques sur fond d’or représentant des passages bibliques et allégoriques. Initialement  c’était la chapelle des Doges de la République de Venise.
Le Palais des Doges ou Palais Ducal est situé à côté de la basilique. L’entrée principale est sur le côté faisant face au lagon. Ce palais fut pendant de nombreux siècles le siège de l’administration vénitienne. Les pouvoirs législatif  exécutif et judiciaire y étaient centralisés entre les mains du doge. Jusqu’au XVIe siècle le palais abritait les prisons de Venise situées sous les toits (C’est dans cette prison que fut détenu Giacomo Casanova). Maintenant  le palais est un musée  avec  les œuvres des meilleurs  artistes vénitiens. La Bibliothèque de Sansovino  situé à l’intérieur abrite des expositions temporaires.

En face du Palais Ducal on remarque le campanile de Saint-Marc  construit en 1173  comme un phare pour les marins  il fut restauré par Bartolomeo Bon au XVe siècle.  Ce campanile a une forme simple  avec une tour en brique  de base carrée de 12 mètres de large et 50 mètres de hauteur  au-dessus de laquelle se trouve le logement pour cinq cloches. Le haut est surmonté d’un cube  sur les faces duquel sont représentés des lions et des Allégories féminines de Venise (La Giustizia : « La Justice »). La tour est surmontée d’une flèche pyramidale  au sommet de laquelle trône une girouette d’or sous la forme de l’archange Gabriel. Le campanile a atteint sa forme actuelle en 1514.

Un autre symbole de la ville est le Pont du Rialto par Antonio da Ponte  construit en 1591. C’était la seule façon de traverser le Grand Canal à pied jusqu’en 1854. Puis furent construits  le pont de l’Académie (Ponte dell’Accademia)  le pont des Déchaussés (Ponte degli Scalzi)  et le tout nouveau pont de la Constitution (Ponte della Costituzione). Le pont actuel  à arche unique sur le Grand Canal de 48 mètres  offre trois passages piétonniers  un au centre entre deux rangées de boutiques installées dans six arches à la montée et six arches à la descente  et deux de chaque côté des boutiques. Les trois allées piétonnières se raccordent au centre du pont par deux arches de plus grandes dimensions.

Le Pont des Soupirs ou Ponte dei sospiri est l’un des nombreux ponts de Venise en Italie. Il passe au-dessus du Rio de Palazzo o de Canonica et relie les anciennes prisons aux cellules d’interrogatoires du Palais des Doges. C’est l’un des lieux touristiques les plus célèbres de la ville.
Les autres monuments importants sont l’Arsenal de Venise  la basilique de Santa Maria della Salute  la basilique de Santa Maria Gloriosa dei Frari  les synagogues du ghetto.

Venise est également célèbre pour les cafés historiques. Importé de l’Empire ottoman vers 1615  Le Caffè Florian est le plus ancien  célèbre et luxueux café de la Place Saint-Marc de Venise en Italie fondé en 1720 par Floriano Francesconi. Il est situé à côté de la tour Campanile.

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.