Los Angeles, le symbole de la démesure

La cité des Anges, ainsi appelle-t-on Los Angeles, une mégalopole située au sud de la Californie. Elle est la seconde plus grande ville des États-Unis après New York et elle est reconnue pour le cinéma, ses quartiers chics et ses plages. Découverte…

Symbole de la conquête de l’Ouest, « LA » est le point d’arrivée de la fameuse route 66 qui débute à Chicago et qui traverse le pays d’Est en Ouest. Bordée par l’océan Pacifique, « LA » connait 320 jours de soleil par an et dispose d’un territoire extrêmement fait de plages, de dunes et de montagnes.

Los Angeles, des atouts multiples…

Au Nord, Los Angeles regarde les San Gabriel Mountains, le désert de Mojave et la vallée d’ Antelope. Los Angeles est la plus vaste et la plus dynamique des cités de Californie avec ses gigantesques autoroutes, plages et collines arides.

Ici, il n’y a pas de réel centre-ville, toutefois on compte un centre historique et un quartier d’affaires : le Downtown faisant office de centre ville.

Ceux qui font du tourisme à Los Angeles avec Viator passent par Hollywood Boulevard, Sunset Boulevard, Rodeo Drive, Melrose Place, Beverly Hills, Santa Monica, Venice Beach et Malibu Beach. Tous ces sites mythiques qui font rêver tant de personnes.

Après votre visite du quartier d’Hollywood, un détour s’impose par les boutiques de luxe de Rodeo Drive, vers le Sud. Vous arrivez sur Melrose Avenue qui débute à Beverly. De là, vous gagnez le célèbre panneau « Beverly Hills ».

Lorsque vos pas vous mènent vers le bord de l’océan Pacifique, profitez-en pour arpenter les plages de la municipalité de Malibu Beach.  On y observe des maisons sur pilotis. Les amateurs de surf se retrouvent sur le Malibu Lagoon, un spot mondialement célèbre.

Venice Beach, Santa Monica, Hollywood…

Le quartier de Venice Beach, haut lieu artistique est aussi la capitale mondiale du roller et du skate,  quant à la municipalité de Santa Monica, elle séduit par ses plages de carte postale.

A Los Angeles, il faut s’attarder aussi sur la Third street promenade à Santa Monica. La rue regorge d’artistes, de restaurants, de magasins, et chaque semaine s’y tient un traditionnel marché d’agriculteurs.

Si vous avez envie de vous évader loin des bruits de la ville, Los Angeles vous permet de faire une balade au cœur de hautes collines appelées Griffith Park et situées à deux pas d’Hollywood. Place aux canyons, bois, sentiers de randonnée, pistes cyclables. Un petit paradis de nature !

Pour l’anecdote, Hollywood Boulevard était à l’origine l’allée centrale d’une ferme. Savez-vous que Hollywood, « bois de houx » est né au milieu des abricotiers et des orangers à l’aube du 19ème siècle. Hollywood fait figure de symbole du 7e art et d’épicentre de l’industrie cinématographique.

Bien entendu, on admire la colline où sont disposées les lettres du célèbre quartier puis on sillonne la Walk of Fame sur Hollywood Boulevard en cherchant l’étoile de sa star préférée et on s’arrête au Grauman’s Chinese Theatre où se tiennent toutes les avant-premières des grandes productions hollywoodiennes.

Arrêt dans les parcs à thème, comme Universal Studios, pour un voyage dans l’univers des décors des films et séries télévisées. Incontournable dans ce studio, l’attraction « Studio Tour ». Il s’agit d’un petit train permettant de se familiariser avec la face cachée du cinéma.

Bien entendu Los Angeles, la « cosmopolite » accueille beaucoup d’immigrants et offre à ses visiteurs des cultures multiples. La ville présente également de nombreux  musées comme le prestigieux Musée d’Art du Comté de Los Angeles, le LACMA, le Musée d’Art Contemporain, le MOCA… et les universités reconnues dans le monde entier comme l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Profitez, il y a tant à découvrir

Crédit photo : Los Angeles © Robert Landau

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.