La République Dominicaine, un paradis touristique

Plage de République Dominicaine (© jean-christophe windland)

Plage de République Dominicaine (© jean-christophe windland)

Première ville européenne des Amériques, Santo Domingo, la capitale, est aussi le livre d’histoire de la République Dominicaine. Découverte…

Enveloppée de longues avenues, bordée par le Malecón, la Promenade des Anglais locale, sillonnée de ruelles où triomphent les scènes de la vie caribéenne, elle offre avant tout une zone coloniale classée patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco.

Cette ville extraordinaire date du XVIème siècle. Elle impose ses forteresses et ses palais médiévaux, abrite la première cathédrale, le premier monastère, le premier hôpital, la première université, mais aussi la première cour de justice du Nouveau Monde. Les rues pavées et la façade centenaire des maisons coloniales servent de décor à de pittoresques cafés, restaurants et petits hôtels de charme où règnent ambiance et animation jusqu’au bout de la nuit.

Au sud-est, des plages paradisiaques…

Mais un voyage en république Dominicaine, c’est aussi passer par Boca Chica, à quelques kilomètres de Santo Domingo, jusqu’aux cocoteraies de Bavaro, en passant par Juan Dolio, Bayahibe et Punta Cana, où s’étend la zone la plus privilégiée pour les séjours balnéaires. Dédiée aux activités sportives, telles que les randonnées équestres ou pédestres, le golf, la pêche au gros, la plongée sous-marine et les autres sports nautiques, elle fait la part belle aux hôtels clubs et resorts luxueux, le tout sur fond de cordillères orientales et de mines d’or.

Cette région très visitée des touristes offre un large choix d’activités et d’excursions qui agrémentent les séjours à la plage comme entre autres, plonger dans le parc national sous-marin de La Caleta, visiter la grotte des Merveilles, se lancer dans l’aventure souterraine au Rancho Capote, découvrir l’île Saona (située au coeur d’un parc national) en catamaran, ou encore faire du golf à La Romana ou à Punta Cana, véritables paradis des golfeurs.

Le centre, poumon de la République Dominicaine…

On accède à la région de Cibao, au coeur du pays, par l’escalier de trois cordillères qui culminent à 3 087 mètres avec le Pico Duarte, propice à de nombreux itinéraires pour randonneurs. Ces Alpes dominicaines se révèlent également le grenier agricole du pays.

Les lieux les plus attrayants sont :  Santiago de los Caballeros, une ville entourée de champs de tabac;  Moca, reine du café ; La Vega, l’une des plus anciennes villes sucrières de la République Dominicaine.

Cette région est également un endroit de prédilection pour les aventuriers avides de sensations, car elle propose des spots idéaux pour pratiquer le canyoning, le rafting ou encore les randonnées en VTT. Quant aux amoureux de la nature, ils trouveront leur bonheur au sein des « fincas », petites auberges typiques de la région, qui se sont tournées vers l’écotourisme et organisent de fascinantes excursions.

La côte d’Ambre ou « fiancée de l’Atlantique »

La Côte d’Ambre doit son nom aux nombreuses mines d’ambres qui jaillissent dans cette région. On y trouve 3 types d’ambres : l’ambre jaune, l’ambre verte et l’ambre bleue, la plus rare, qui existe nulle part ailleurs. Le littoral Atlantique s’étend sur trois cents kilomètres jalonnés de villes et villages, de criques sauvages et de plages de sable fin. Le nord de l’île multiplie les parcs nationaux et n’oublie pas son passé : c’est ici, sur la côte d’Ambre, que débarqua Christophe Colomb. On peut y prévoir un voyage pas cher.

Puerto Plata, première ville de la côte nord, doit son charme à sa collection de maisons victoriennes uniques dans le pays. Les motifs « gingerbread », ces filigranes de bois entrelacés, les couleurs pastels des maisons et édifices publics lui confèrent une ambiance romantique du début de siècle.

Plus à l’est, Sosua, charmant village développé par des réfugiés juifs après la seconde guerre mondiale, a gardé une ambiance authentique des années 50 grâce à ses bars, cafés et restaurants typiques.

Paradis des amoureux de la glisse, Cabarete est un lieu idéal pour pratiquer le surf, le kitesurf ou encore la planche à voile (les windsurfers l’ont élu parmi les 10 meilleurs spots au monde).

Enfin, tout à l’ouest, à Cofresi, un nouveau parc aquatique, le parc animalier Ocean World vous attend.

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.