Nice, au rythme du carnaval

Carnaval de Nice © magspace - Fotolia.com

Carnaval de Nice © magspace – Fotolia.com

A Nice, le tourisme est né au 18ème siècle avec les séjours hivernaux des aristocrates. Il y avait les anglais, les russes et les américains. Ils ont rendu la ville élégante et mondaine avant que le tourisme populaire se développe sur la saison estivale. Découverte…

Après la seconde guerre mondiale, Nice connu un boum touristique sur la saison été. Aujourd’hui, le tourisme est devenu la première activité économique de la région.

Place au carnaval…

Les visiteurs sont toutefois nombreux pour assister, en février, au Carnaval. En 2014, il aura pour thème le  « Roi de la Gastronomie ». Une façon originale de rencontrer une population en s’invitant à sa table.

L’Allemagne en sera l’invité d’honneur après 60 ans de jumelage entre Nuremberg et Nice.

Le carnaval sera rythmé par la deuxième édition du « Rock’n’Roll Carnaval 10 miles », le long de la Baie des Anges.

Avec près de 3.000 participants, cet évènement mêlera sport, musique et déguisements. Pas moins de 5000 coureurs français mais aussi allemands, scandinaves et américains sont attendus.

Nice – une ville de musées…

Nice reste une cité créative, dynamique et cosmopolite, alors pourquoi ne pas visiter la ville de Nice. Elle offre à ses visiteurs histoire, culture, art, loisirs, nature, saveurs gustatives…

Si vous aimez les musées, rendez-vous au Musée Marc-Chagall  qui abrite la plus importante collection permanente d’oeuvres Du peintre. 17 grandes toiles constituent le Message Biblique de l’artiste, évoquant notamment la création, le paradis terrestre et le déluge.

Au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain, on retrouve des oeuvres de l’école de Nice, comme les nouveaux réalistes, Arman, César, Spoerri.  Une belle place est réservée à Yves Klein avec ses monochromes bleus.

Si vous êtes un admirateur des œuvres de Matisse, rejoignez le Musée Matisse  installé dans une villa du 17e siècle couleur terre de Sienne.

Le musée présente une trentaine de toiles résumant le parcours de l’artiste. On y voit une palette assez sombre et des toiles éclairées de la lumière méditerranéenne.

A Nice, le Musée des Arts asiatiques crée par le japonais Kenzo Tange, est installé sur le lac du parc Phoenix. Là, place à des objets d’art sacré traditionnel asiatique présentant l’Inde, le Cambodge,  la Chine et le Japon.

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.